Boudoir Emmanuelle

Ask me anything   Visage au contour gracieux ,voix cristaline et posée,et port altier….

La chambre Emmanuelle

— il y a 3 heures
charlottelucygainsbourg:

jennybelin:

Charlotte Gainsbourg Painting on Etsy,  Charlotte Forever, Parisian ingenue 

A painting of Charlotte…erm…I think? doesn’t look much like her lol but it’s quite interesting =)

charlottelucygainsbourg:

jennybelin:

Charlotte Gainsbourg Painting on Etsy,  Charlotte Forever, Parisian ingenue

A painting of Charlotte…erm…I think? doesn’t look much like her lol but it’s quite interesting =)

— il y a 4 heures avec 4 notes

charlottelucygainsbourg:

Iggy Pop’s cover (commissioned by Lulu Gainsbourg) of Initials B.B

I respect all of Charlotte and Serge’s family - but I cannot honestly call myself an admirer of Lulu Gainsbourg’s work. His new album has not turned me into a fan either.

I’m quite puzzled at Iggy Pop’s French diction in this - considering how long he spent in Paris/Europe so early on in his career I would have thought his French would be near fluent if not fluent. Maybe it’s supposed to sound like that?? Under any circumstances, it’s a nice cover =). 

— il y a 4 heures avec 3 notes
Henriette H 

BRODERIE UNIQUE ET PERSONNELLE

Henriette H

BRODERIE UNIQUE ET PERSONNELLE

— il y a 5 jours avec 1 note
Mari Katayama.        

Née en 1987, elle grandit à Gunma et travaille actuellement à Tokyo. Suite à une maladie de naissance empêchant le développement des os de ses tibias, elle subit une amputation des deux jambes à l’âge de neuf ans. Depuis l’adolescence, elle met en scène la singularité de son corps et son rapport au monde à travers des sculptures, performances artistiques et photographies : autoportraits intimistes en talons aiguilles, vues de son atelier et des objets de son quotidien, ou encore prothèses décorées par ses soins avec une extrême délicatesse. Elle s’est vue décerner le Grand Prix lors de la compétition Art Award Tokyo Marunouchi en 2012, et a reçu les faveurs du public et de la critique à l’occasion de la triennale d’art contemporain d’Aichi en 2013

http://shell-kashime.com

Mari Katayama.

Née en 1987, elle grandit à Gunma et travaille actuellement à Tokyo. Suite à une maladie de naissance empêchant le développement des os de ses tibias, elle subit une amputation des deux jambes à l’âge de neuf ans. Depuis l’adolescence, elle met en scène la singularité de son corps et son rapport au monde à travers des sculptures, performances artistiques et photographies : autoportraits intimistes en talons aiguilles, vues de son atelier et des objets de son quotidien, ou encore prothèses décorées par ses soins avec une extrême délicatesse. Elle s’est vue décerner le Grand Prix lors de la compétition Art Award Tokyo Marunouchi en 2012, et a reçu les faveurs du public et de la critique à l’occasion de la triennale d’art contemporain d’Aichi en 2013

http://shell-kashime.com

— il y a 1 semaine avec 2 notes

Filles impertinentes,par Doris Lessing

— il y a 1 semaine